Catégories

À Propos

Bla Bla

gKards

gkards est le nom du site consacré à la communication de ma collection de jeux de cartes. En tant qu’outil personnel de référencement pour gérer le volume croissant de la collection, divers outils ont existé sur internet. En 2014, je les ai complètement remanié pour en faire un site public. Depuis lors, diverses considérations ont fait évoluer sa visée pour aboutir à la version actuelle, qui veut se présenter comme un outil de documentation sur les jeux de cartes de ma collection.

Ainsi défini le projet est à la croisée de multiples objectifs : décrire de manière rigoureuse les objets de la collection, proposer une organisation qui éclaire les jeux comme objets historiques, en donner un aperçu visuel simple, s’insérer dans le mouvement du web de données. Il y a donc des enjeux en termes d’interface et d’ergonomie ainsi que des enjeux techniques. C’est la raison pour laquelle je prend un peu d’espace pour en parler ici.

Le modèle d’organisation logique adopté est le modèle bibliographique, en particulier le modèle IFLA-LRM, de l’International Federation of Library Associations. Il s’agit d’un modèle relationnel (donc directement transposable en schéma de base de données) qui décrit les entités mises en jeu dans la description d’une œuvre de l’esprit fabriquée en série. Il a fallu l’adapter pour tenir compte des spécificités de l’industrie des cartes à jouer, mais c’est la base. (Voir la description complète du modèle sur gkards.com.) Les données de description des exemplaires de la collection sont donc stockés dans une base de données mySQL structurée selon ce schéma et interrogée par le site.

Extérieurement, le site se présente comme un catalogue pourvu de 3 axes de classement, qui sont des parcours hiérarchiques du catalogue : par l’origine géographique de fabrication, par la typologie et par la chronologie. C’est la présentation la plus simple possible : une liste d’items que l’on peut parcourir de plusieurs manières. La ligne graphique ne vise que la lisibilité et la simplicité.

 

Chaque niveau du classement est une fiche avec des informations d’identification, des données quantitatives et une liste pour l’accès au niveau suivant (ou une liste de jeux pour le dernier niveau). Il y a aussi des index, listes non hiérarchiques thématiques : index des noms de compagnies et marques, index des éléments de la typologie, index des noms d’éditions.

Toutes ces pages donnent accès en dernier lieu à des listes de jeux. Celles-ci sont présentées de manière uniforme, structurées selon l’un des axes de classement. On peut les trier selon les 2 autres axes et les afficher en trois modes : images seules, détails et texte seul.

Chaque jeu est associé à une page, qui présente les images (scans) des cartes composant le jeu ainsi que des informations d’identification, tous les éléments de classification et des liens vers des ressources liées (jeux similaires ou apparentés, références externes, etc.).

Le site s’identifie exactement à cette interface. Conçu sur la base du CMS Processwire, idéal dans ce cas pour la souplesse de développement, il fait appel à une bibliothèque PHP spécifique assurant les requêtes à la base de données externe contenant les données documentaire et la localisation des images, simplement stockées dans le système de fichier. Cette architecture, où la base documentaire est indépendante, permet l’extension et la connexion avec d’autres bases ou applications.

 

 

Je mène ce projet depuis plusieurs années et il a toujours eu une valeur de test pour les concepts que j’utilise dans mon travail de designer graphique. De nouvelles fonctionnalités sont développées régulièrement. Vous pouvez vous en faire une idée ici.

Partager sur

  • Categories:
  • Skills:
    • CSS
    • HTML
    • jQuery
    • PHP
    • Processwire
  • Partager sur